Contenu

Calendrier

Nom : Vous avez dit « failles » ?
Date : 7/03/2009


Samedi 7 mars, petits et grands francignerains se sont pressés autour du feu allumé à l’occasion des traditionnelles failles.

Mais savaient-ils tous ce qu’ils faisaient là ?

Un peu d’histoire…
D’aussi loin que les anciens s’en souviennent, les failles ont toujours existé. Pourtant aucun ne sait vraiment d’où vient cette tradition. Les jeunes du village amassaient des fagots de bois puis ils étaient brûlés et les gens dansaient même autour du feu, à la manière des feux de la saint Jean.

Le mot « faille » signifie « feu » ou « flambée », il semble apparenté au mot espagnol « falles ».
Dans la région de Valence, en Espagne, la fête des Falles remonte à une ancienne tradition du Moyen Age, où les charpentiers brûlaient les vieux meubles inutilisables devant leurs ateliers. Aujourd’hui, la fête des Falles donne lieu à d’importantes festivités : feux dans la ville, feux d’artifices, défilés… qui ont lieu autour du 19 mars, fête de saint Joseph, patron des charpentiers.

Curieusement, en Savoie, les failles étaient traditionnellement brûlées soit le 1er dimanche de Carême, soit à la mi-carême, on en profitait alors pour brûler « Monsieur Carnaval ». Ces fêtes religieuses sont toujours plus ou moins proches de la mi-mars… et aujourd’hui encore, les rares villages savoyards qui fêtent les failles, le font autour du 15 mars…
Alors « failles » et « falles » seraient-elles liées ? pourquoi pas …

Francin fait partie de ces rares villages savoyards qui ont conservé cette tradition de brûler les failles.
Organisée par l’association des parents d’élèves et amis de l’école, depuis quelques années, les failles sont, de nos jours, l’occasion de joindre l’utile (on entasse les branchages issus de la taille d’hiver) à l’agréable : on se réchauffe à la chaleur d’un immense feu de bois avec un petit verre de vin chaud et un diot.