Contenu

Calendrier

Nom : Voyage à Verdun mai 2007
Date : 20/05/2007

« Le temps accomplit son œuvre, sur le chaos, l’herbe repousse… »

Sous l’égide du voyage annuel des Amis de Montmélian et de ses Environs, cinquante six participants de 19 à 83 ans, dont 13 francignerains, sont partis à Verdun pour se souvenir.

Sous la pluie battante, ce jeudi 17 mai, le car prit la route. Tout au long de ce voyage, Edith et Jean-Yves Sardella, ainsi que le Président Maurice Clément se relayaient pour évoquer les divers évènements de cette époque tragique.

Après le copieux casse-croûte traditionnel, offert par les Amis de Montmélian, et préparé par Françoise Mano, le groupe faisait « escale » à Colombey-les-Deux-Eglises, havre de l’un de nos plus illustres hommes d’Etat : le général De Gaulle. Une visite guidée à La Boisserie s’imposait.

De Bar-le-Duc à Verdun, ce fut la Voie Sacrée où en 1916, durant la bataille, quotidiennement étaient acheminés : 13000 combattants, 6400 tonnes de matériel, 1500 tonnes de nourriture, à raison d’un camion toutes les 14 secondes au plus fort du trafic.

Il est probable que Verdun et la Marne seront les deux batailles de la Grande Guerre qui survivront dans la Mémoire Collective, si tant est que l’on enseigne cette Histoire à nos jeunes générations.

Ce périple nous emmenait rive gauche et rive droite de la Meuse sur ce champ de bataille qui témoigne encore aujourd’hui des terribles combats qui se sont déroulés durant la première guerre : Le Mort-Homme, 295 mètres d’altitude qui en perdit douze durant la bataille. La côte 304, que les Allemands tentèrent de prendre au printemps 1916. Ils y parviendront en juin mais sans pour autant contrôler la butte.

Le cimetière américain de Romagne-sous-Montfaucon, l’un des plus vaste d’Europe, où reposent 14 246 soldats.

L’après-midi ce fut la rive droite avec le fort de Douaumont considéré comme pièce maîtresse de la défense de Verdun. L’Ossuaire de Douaumont, édifié de 1920 à 1932, à l’initiative de Monseigneur Ginisty, évêque de Verdun. Les restes d’environ 130 000 hommes y reposent.

Arrêt à la tranchée des baïonnettes. Toutes ces visites, pendant deux jours, furent commentées avec précision et par un guide-conférencier local.

Le dernier jour, avant d’aborder la citadelle souterraine de Verdun, visite du Musée de la Princerie où l’on découvre l’histoire de la ville. S’y côtoient : Art religieux, préhistoire, personnages célèbres, mobilier lorrain, peintures d’artistes locaux, salle d’armes et équipements militaires.

La citadelle : « Pendant la Grande Guerre, les 4 kilomètres de galeries souterraines furent animées d’une intense activité : outre 6 magasins à poudre, 7 à munitions, un moulin de siège, des machines élévatrices pour l’eau, 6000 hommes pouvaient y stationner, s’y reposer, y travailler. Base logistique où fonctionnaient des fours jour et nuit, 28 000 rations de pain étaient envoyées sur le front de Verdun. » (Voir et comprendre Verdun).

C’est en ces lieux que fut désigné le Soldat Inconnu, qui repose aujourd’hui sous l’Arc de Triomphe, à Paris.

Il ne sera point besoin de souligner l’émotion toujours présente car c’étaient les pères pour certains et les grand-pères pour les autres. Ces jeunes, qui à l’époque, avoisinaient les 20 ans…

« Quand on revient de Verdun, on se sent tout autre devant tant de sacrifices et de souffrances… ». Puissent les hommes en retirer une leçon !!! C’est une autre histoire …

Avant de franchir l’accès aux galeries du fort de Douaumont, est inscrit au dessus de la porte, sur une plaque de métal :

« Celui qui se moque du passé, n’est pas digne du futur… »

On se donne donc rendez-vous pour un prochain voyage en 2008.

jpg - 57.6 ko
Groupe des participants (dont 13 francignerains) au Mort-Homme, au pied du monument nom : le Squelette.
jpg - 73.2 ko
Les 13 francignerains
jpg - 55.7 ko
Tombe du Général-de-Gaulle
jpg - 53.8 ko
Montfaucon - Cimetière Américain
jpg - 32.2 ko
Montfaucon - Mausolée
jpg - 72.2 ko
Abord du village de Fleury détruit
jpg - 72.8 ko
Fort de Douamont
jpg - 61.9 ko
Fort de Douamont
jpg - 42.7 ko
Borne : Voie de la liberté
jpg - 59.5 ko
Borne : Voie Sacrée
jpg - 87.5 ko
Canon de 75
jpg - 73.3 ko
La Boisserie

Photos et textes : Édith & Jean-Yves SARDELLA