Contenu

Inauguration de la salle « Marcel Mariat »

Vendredi 7 octobre, à la suite de l’Assemblée Générale de l’association « Les Voies de notre Histoire », la Municipalité de Francin a inauguré la salle « Marcel Mariat », en présence de Mme Lucie Mariat, sa veuve, de ses enfants Elisabeth et Pierre, et d’une partie de sa famille et de ses amis.
Il s’agit de la salle située au-dessus des fours communaux et dont l’entrée se toruve derrière le bâtiment.

Discours de M. le Maire Allocution de Mme Mariat

Après les allocutions d’André Girard, Maire, et de Mme Mariat, la plaque commémorative a été dévoilée.

La plaque est dévoilée

Marcel Mariat est né à Francin, au hameau « Les Duret », le 24 avril 1927.
En janvier 1933, il part avec sa famille à Veynes dans les Hautes-Alpes où son père, gendarme, a été muté.
Il reviendra en Savoie, en 1941.
En 1949, libéré de ses obligations militaires, il entre au Crédit Lyonnais de Chambéry. Il terminera sa carrière au poste de directeur du personnel et des moyens (aujourd’hui on dirait DRH), grâce à sa qualité d’écoute et sa capacité d’intérioriser les situations.
C’est au Crédit Lyonnais qu’il a rencontré Lucie avec laquelle il a eu deux enfants : Elisabeth et Pierre.
En 1987 quand l’heure de la retraite sonne, c’est tout naturellement vers Francin qu’il se tourne. En effet, malgré les multiples déménagements de sa jeunesse et ses obligations professionnelles, Francin est toujours resté dans son cœur. Chaque fois qu’une opportunité se présentait, il aimait retrouver sa famille à la ferme de Leschaud.
Marcel Mariat est décédé le 16 septembre 2005 en laissant derrière lui le souvenir d’un homme discret, généreux et passionné d’histoire, mais d’histoire locale et surtout de celle de Francin. Les bibliothèques et archives n’avaient pas de secrets pour lui.
A partir de ses recherches, il a été amené à découvrir toutes les facettes de l’évolution de la vie de la commune sur plusieurs siècles, comme en témoignent ses nombreuses publications, tant dans les bulletins municipaux et paroissiaux que dans la revue des « Amis de Montmélian ».
C’est la raison pour laquelle, la Municipalité a décidé d’associer son nom à une salle communale dédiée à l’histoire locale.


Mme Lucie Mariat entourée de André Girard, Maire de Francin, Marie-Françoise Cordel, présidente de l’association des Amis de Montmélian et de ses Environs, ses enfants Elisabeth et Pierre, et Jean-Yves Sardella, président de l’association « Les Voies de notre Histoire »