Contenu

Centenaire 1914-1918 - Expositions

Les Hôpitaux militaires en Savoie
Au cours de la première Guerre Mondiale, au-delà des zones de combat, furent organisés des hôpitaux, dénommés hôpitaux temporaires complémentaires. On vit ainsi s’édifier des hôpitaux militaires dans toute la Savoie : Aix-les-Bains, Chambéry, Albertville, Moûtiers, Bourg-Saint-Maurice, Beaufort, Saint-Jean-de-Maurienne, au château des Marches, de même qu’à Montmélian.

La guerre aérienne en 1914-1918
C’est surtout à partir de la fin de 1916 que l’aviation, engagée dans des combats toujours plus nombreux, commence à jouer un rôle significatif. Pour un public civil ou militaire lassé et parfois horrifié par les tranchées, les « as » deviennent les héros modernes d’une guerre "propre", noble, chevaleresque et technique, qui peut faire rêver et permettre d’améliorer l’image de la guerre auprès des populations. Un de ces « chevaliers des airs » était Montmélianais : le commandant Camille Fuzier

Samedi, le tocsin sonnera à 11 heures
A l’occasion de ce week-end particulier, la Commune de Francin fera sonner le tocsin. Cette sonnerie particulière qui, le 1er août 1914 a annoncé, aux habitants des communes françaises, la déclaration de la guerre. Les jeunes générations, et même les anciennes, n’ont probablement jamais entendu le son de cette cloche. Ce samedi 2 août, à 11 heures, le tocsin sonnera pour commémorer mais aussi pour ouvrir l’accès à l’exposition et appeler les Francignerains au verre de l’amitié et de la paix qui sera servi à la salle polyvalente.

Horaires d’ouverture des expositions : samedi et dimanche de 10h à 19h.
Entrée libre.