Contenu

Commémoration de la Libération de Montmélian et ses environs

Dimanche 24, les communes de Montmélian et Francin commémoraient le 70e anniversaire de la libération de Montmélian et de ses environs.

Devant le Monument aux morts, aux côtés de la Députée-Maire de Montmélian, Béatrice Santais, du Maire de Francin, Franck Villand, des maires et élus du canton, des anciens Combattants et Résistants, près de 120 personnes étaient rassemblées pour commémorer le souvenir des 7 jeunes résistants qui ont donné leur vie pour libérer le secteur de Montmélian du joug allemand.

Le mois d’août 1944 est le mois de la Libération pour une grande partie de la Savoie (Aix-les-Bains et Chambéry les 21 et 22 août, Albertville le 23 août) et plus particulièrement de la Combe de Savoie : Montmélian et ses environs sont libérés le 24 août 1944.
Durant les combats qui ont fait rage sous la Savoyarde les 23 et 24 août 1944, 7 jeunes hommes seront tués.
Un monument a été dressé là où ils sont tombés, afin de commémorer leur souvenir. Tous les ans, depuis la Libération, anciens Combattants et Résistants, élus et habitants de Montmélian et Francin se rassemblent devant ce monument. Cette cérémonie, comme l’a rappelé, la Députée-Maire Béatrice Santais, dans son allocution, est « un devoir de mémoire aussi bien pour ceux qui ont vécu ces événements mais aussi, du point de vue pédagogique, pour les jeunes générations ».

Béatrice Santais a également rendu un hommage tout particulier à André Girard-Madoux, résistant et seul témoin désormais des événements des 23 et 24 août 1944 à Montmélian.

La cérémonie s’est terminée par la remise de la médaille de porte-drapeau à André Laissus, porte-drapeau de Montmélian, par Emile Gonthier, président de l’Union fédérale des anciens Combattants.

Franck Villand, Maire de Francin, a ensuite convié l’assemblée au verre de l’amitié offert par la Municipalité de Francin.