Contenu

Conférence : Charles-Félix, duc de Genevois, roi de Sardaigne

Vendredi 20 mars, à 20 heures, à la salle polyvalente de Francin, l’association Les Voies de notre Histoire propose la 10e conférence de son cycle sur l’Histoire de la Savoie qui a débuté le 11 mars 2005.

La conférence
Cette année, l’association a invité Jean Henri Viallet qui présentera la vie et le règne de Charles Félix, descendant direct d’Humbert 1er, devenu roi de Sardaigne, en 1821, un peu par hasard et un peu contre sa volonté...
A sa naissance rien ne permet de penser que Charles Félix pourrait un jour monter sur le trône. Il a 3 frères plus âgés que lui, Charles Emmanuel qui règne de 1796 à 1802, Victor Emmanuel qui règne de 1802 à 1821 et Maurice, duc de Montferrat, mort en 1799, sans descendance. Par ailleurs, très croyant, Charles Félix était plus porté sur la religion que sur la politique. Il serait volontiers entré dans les ordres si son frère Victor Emmanuel ne l’en avait dissuadé. Renonçant à sa vocation, il épouse Marie-Christine de Bourbon, de laquelle il n’aura aucun enfant. Pendant son règne Charles Félix va entreprendre de grandes réformes notamment dans l’enseignement, la justice, les hypothèques, le corps des carabiniers, ...

Le conférencier
Mauriennais d’origine, juriste de formation, aujourd’hui à la retraite, Jean Henri Viallet assume désormais des responsabilités dans deux sociétés d’histoires annéciennes : secrétaire des Amis du Vieil Annecy depuis 2008 et vice-président de l’Académie florimontane depuis 2011. Il est également membre depuis 30 ans de l’Académie salésienne, de la Société Savoisienne d’Histoire et d’Archéologie, des Amis du Vieux Chambéry et de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Maurienne.
Il est co-auteur, avec Daniel Déquier, d’une monographie sur son village « Un village en Maurienne, Jarrier - son histoire et ses traditions ». Et depuis de nombreuses années, il s’intéresse à Charles Félix, le plus savoyard des souverains sardes.

Entrée libre