Contenu

Lutte contre l’implantation du moustique tigre

Depuis le mois de décembre 2014, le département de la Savoie est classé en département où le moustique tigre, Aedes albopictus, est implanté et actif. Ce moustique est vecteur de virus tels que le chikungunya, la dengue et le zika. Il constitue donc une menace pour la santé de la population et est également une importante source de nuisances. En effet, ses piqûres interviennent principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule.

Suite à ce classement, le Préfet a pris un arrêté préfectoral le 8 juin 2015, déclinant le plan national anti-dissémination chikungunya, dengue et zika au niveau départemental. Il prévoit une mobilisation de l’ensemble des acteurs et des actions telles que :
• Surveillance entomologique et épidémiologique,
• Mesures renforcées de lutte anti-vectorielle,
• Communication /information des collectivités, professionnels de santé et du public.

Le Département de la Savoie a la charge de mettre en œuvre les mesures de surveillance entomologique et de lutte anti-vectorielle définies dans le plan. Il a confié cette mission à un organisme de droit public : l’Entente Interdépartementale Rhône-Alpes pour la Démoustication (EIRAD). Cet organisme est habilité à procéder aux opérations de surveillance et de lutte contre les moustiques. Son siège est situé à CHINDRIEUX.

Le moustique tigre est aujourd’hui installé de façon pérenne autour du bassin Aixois et jusqu’à Chambéry et en continuelles progression (détection à Aiton par exemple). La saison 2017 a commencé et il convient donc de maintenir une surveillance entomologique et épidémiologique renforcée ainsi que des mesures de lutte antivectorielle (LAV) afin de se prémunir des conséquences possibles sur la santé humaine.

Les communes sont des partenaires nécessaires pour la mise en œuvre des actions du plan, au regard du Code général des collectivités territoriales et des dispositions du règlement sanitaire départemental. Vous êtes un acteur important des opérations rentrant dans le cadre de la lutte contre la prolifération des insectes, dont Aedes albopictus, notamment par la mobilisation de vos administrés et l’information de vos agents municipaux.

La lutte contre ce moustique requérant une mobilisation forte des personnes susceptibles d’héberger des gîtes larvaires ou d’être en contact avec la forme adulte de ce moustique, il peut être fait appel à vos services pour assurer un relais dans les opérations de communication et/ou prendre part aux actions de prospection et de lutte sur le terrain (dans le domaine public et privé).

Par ailleurs, je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint l’arrêté préfectoral en date du 29/05/2017 autorisant les agents de l’EID à pénétrer dans les propriétés publiques et privées pour procéder aux actions de lutte anti-vectorielle.

Pour vous accompagner dans ces démarches, l’ARS met à votre disposition des supports d’information et de communication, téléchargeables sur le site de l’ARS Auvergne/Rhône-Alpes : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/le-moustique-tigre-vecteur-de-maladies.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter les sites suivants :
- Entente Interdépartementale Rhône-Alpes pour la Démoustication (EIRAD) : www.eid-rhonealpes.com
- Portail signalement du moustique tigre : www.signalement-moustique.fr

Le service santé environnement reste à votre entière disposition pour tout renseignement.

Je vous remercie vivement pour votre implication dans cette lutte.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur le maire, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Anne-Laure BORIE
Ingénieur d’études sanitaires
Cellule environnement extérieur

 

Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes
Délégation Départementale de la Savoie
Service Environnement Santé
94 Boulevard de Bellevue
CS 90013
73018 CHAMBERY Cedex

Tél. : 04 69 85 52 58